Gaëlle Joly

Un univers que j’adore … De la poésie sur les murs … Et une décoratrice très simple et généreuse. J’espère que vous serez aussi charmés que moi.

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.05.56.png
 


Quel est ton parcours ?

 J’ai une formation d’architecte d’intérieur et je pratique toujours cette activité aujourd’hui.

J’ai travaillé pendant sept ans pour un client qui fabriquait des matières minérales décoratives : de l’enduit, du béton, etc.

J’étais assez autonome et parfois j’essayais, bricolais, machinais le ciment. C’est à ce moment-là que je me suis retrouvée dans cet univers.

J’aime mon métier d’archi, mais il y a quelque chose de manuel que je ne faisais plus et qui me manquait. Dans mon métier il y a beaucoup d’ordi, de choses administratives, etc.

J’ai eu envie de revenir dans le manuel et maintenant je couple cette nouvelle branche à celui d’archi.

Comment se passe une journée chez toi ?

Je fais des dessins et après je me dis que je vais essayer de le réaliser en ciment. Il y a quand même un grand écart, car le ciment c’est assez épais. Parfois je passe en expérience totale !

J’ai beaucoup d’objets de récup en métal surtout qui me servent de tampons, de pochoirs, etc., et j’expérimente. Parfois ça ne marche pas du tout … Et des fois j’ai des surprises !

 

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.11.01.png
 

Fais-tu ça directement sur des murs ou des plaques ?

L’idée c’est de le faire directement sur les murs.

On m’a aussi demandé beaucoup de panneaux. Mais je ne veux pas trop me lancer dans des tableaux. Je veux composer dans l’espace, du coup j’ai une préférence pour le faire dans les murs.

J’aimerais donner un aspect plus contemporain à la plâtrerie.

Les gens en général n’osent pas trop, mais c’est comme toutes les personnes qui aiment les murs colorés mais n’osent pas. Moi je rajoute quelque chose d’un peu plus compliqué que des murs colorés, car il y a du volume et que c’est du ciment. Du coup les gens se demandent comment ils peuvent l’enlever s’ils n’aiment plus.

Les gens qui ne sont pas propriétaires peuvent avoir peur que l’on touche aux murs.

 
Crédit photo : Alexandre Bijoux  @alexandrebijoux

Crédit photo : Alexandre Bijoux @alexandrebijoux

 



Justement, est-ce que c’est facile à retirer ?

Ça se ponce. C’est à peine plus compliqué que d’enlever du papier peint. Tu ponces et ça redevient juste normal.

 

Est-ce que c’est fragile ?

Pas particulièrement ! Car c’est du ciment. C’est donc plus costaud que le plâtre.

Niveau relief c’est très fin donc pas de risque de t’accrocher dedans. On peut le laver à l’eau, le lessiver, voir le brosser un peu. Tu peux le nettoyer comme tu laves un mur.

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.14.46.png
 

Quelle a été ta première création ?

J’ai commencé sur des petites chutes de bois que je trouvais dans l’atelier. En les mettant contre le mur, je me suis rendu compte que c’était pas mal du tout.

J’ai commencé avec le mortier. La différence c’est que c’est plus grossier, plus brute, moins fin. Le ciment c’est plus facile à travailler, à nettoyer et à poncer.

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

J’aime bien les choses minimales mais efficaces. Ce que je fais ça ne l’est pas forcément. Mais les petits points et les petites lignes, ce n’est presque rien. Il y a ce graphisme très simple.

Je n’aime pas trop les choses ou les objets compliqués. Il y a déjà des choses dingues à faire avec des choses hyper simples.

C’est un peu comme un casse-tête. J’ai un point, une ligne, qu’est-ce que je peux faire de super ? J’aime bien !

Sur le plan graphique je suis très inspirée par l’art déco, l’art nouveau. Il y a aussi des choses très simples avec des lignes.

J’adore aussi les plantes.

J’aime la simplicité. La simplicité parlante, mais pas trop bavarde. Comme moi peut-être !

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.16.50.png
 

 

Quel est le projet que tu aimerais réaliser ?

Moi ce que j’aimerais vraiment faire, ce serait décorer des chambres d’hôtel ou des chambres d’hôte. Tu peux avoir un thème et des déclinaisons pour faire plein de choses qui sont à la fois coordonnées mais toutes différentes.

Ça me parle vraiment.

 

Qui sont tes clients ?

Ce sont des gens assez simples avec des goûts affirmés. Ils ont souvent un intérieur assez épuré. Ils aiment les objets, les meubles, mais avec grande parcimonie. Je crois que les gens bordéliques ne sont pas mes clients. Il faut un peu d’espace.

Mon décor a besoin d’avoir son espace à lui. Si l’espace est trop riche ça prend l’espace de mon décor fin et épuré.

Parfois je fais des portes aussi.

Chez moi, j’ai de la place mais j’ai des trucs un peu partout et du coup c’est difficile d’y mettre mes décors.

 
 


Justement, chez toi c’est comment ? 

J’ai une pièce où je fais mes expériences, du coup j’ai un mur que je ponce perpétuellement (rit). J’ai mes échantillons qui sont déjà un peu partout. J’aimerais bien faire un vrai décor quelque part.

Chez moi c’est pas mal de trucs chinés, des dessins de mon fils et aussi pas mal de plantes ! Des objets qui me suivent depuis pas mal d’années. J’ai un mur bleu. Je me suis mise au blanc alors que j’adore les couleurs ! J’aime bien les choses très fournies mais moi je fais du minimal. J’adore les couleurs mais je fais en blanc, car sinon je ne saurais pas par où commencer !

Des conseils déco pour créer une jolie ambiance ?

Pour créer une belle ambiance, j’aime bien quel que soit le style, avec couleur ou sans, avoir des espaces denses et des espaces vides. J’aime ce contraste. Des espaces qui respirent et des espaces où tu mets plein de cadres, de plantes, etc.

J’aime bien avoir aussi par endroits des murs vides. Ça permet de faire différentes ambiances. J’aime cette espèce de binôme.

Et mes productions fonctionnent bien dans ce système-là. Tu peux rajouter ce que je fais sans que ça devienne quelque chose d’oppressant.

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.24.29.png
 

 

Des conseils pour les murs ?

Pour les murs finalement je suis assez partisane du blanc. En tout cas, pas des gris colorés et des teintes légères. Le blanc c’est une valeur sûre pour la durée. Mais tout blanc, non.

J’aime composer du blanc et une couleur.

J’aime beaucoup les couleurs en objets ou en tissu et du coup ça suffit.

Mes objets sont assez colorés. J’ai des chaises vertes, une table rouge, j’aime les choses franches en couleur. La base blanche je trouve ça efficace.

Rester sur des murs sobres, ça magnifie les objets. Je trouve !

 

Pour tes réalisations, peux-tu te déplacer dans toute la France ?

Oui ! Là j’ai par exemple des projets en Savoie.

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.26.25.png
 


Un secret à partager ?

Je m’inspire souvent de l’esprit anarchiste de mon fils. Il me donne de l’énergie créatrice quand je le vois dessiner une maison et y mettre une baleine. Ça me débride, je lâche prise.  Ça m’aide à me lâcher dans la créativité. Quitter l’aspect sérieux et laisser libre cours à une recherche purement intuitive, instinctive.

Je le regarde faire ses peintures et je suis admirative de sa liberté. Ça m’inspire. Je m’en inspire.

 
Capture d’écran 2019-07-12 à 22.28.14.png
 


Magnifique ! Merci Gaelle !

 Si vous aussi vous craquez pour les créations de Gaelle, vous pouvez directement la contacter à travers son compte Instagram : www.instagram.com/ggaellejoly/

 
Crédit photo : Aude Lemaître / @aude_lemaitre

Crédit photo : Aude Lemaître / @aude_lemaitre

 


Photo couverture, Crédit photo : Alexandre Bijoux @alexandrebijoux