Mallow

une maroquinerie made in france originale et stylée

Parfois il y a des jeunes créatrices qui se battent vraiment pour vivre de leurs rêves, mais qui n'oublient pas de penser sincèrement à la satisfaction de leurs clientes. Pour moi, Charlotte en fait partie. Quand je l'ai rencontrée, c'était rencontrer une fille pétillante, très abordable, avec qui tu peux devenir copine en deux secondes ! Je vous laisse découvrir son univers avec Mallow...

Quel est ton parcours ? 

J’ai quitté Paris à mes 20 ans pour faire mes études à Toulouse. J’avais besoin de changer d’air. Une de mes soeurs m’a orientée vers le design graphique et je me suis lancée aux Beaux-Arts. Le graphisme était un hobbies.

Puis j’ai évolué et me suis lancée dans ma première marque Mallow Blossom. Je faisais de la papeterie et utilisais du tissu coton avec des motifs très graphiques sur des objets du quotidien. Cela a duré deux ans et demie. 

Ce que je vendais le plus c’était mes pochettes en coton, mais je n’arrivais pas à en vivre. 

C’est là que je me suis remise en question. Je voulais que cela devienne mon activité principale et j’ai réalisé que les accessoires c’était vraiment ce qui me plaisait. Un sac ou un porte-monnaie en cuir, tout le monde en a au moins un dans son armoire. J’ai donc décidé de jouer avec le cuir et ma pâte graphique.

Crédit photo:  Pascaline Hofmann

Crédit photo: Pascaline Hofmann

J’ai trouvé le cuir tanné végétale. Il n’y aucun produit chimique utilisé dans son traitement. J’ai découvert une peinture qui existe spécialement pour ce cuir. J’ai détourné cet outil, testé des motifs dessus. Ça tenait bien et j’ai tout repensé en créant alors ma nouvelle marque : Mallow. C’était il y a déjà trois ans maintenant ! 

Que signifie MALLOW ? 

Mallow Blossom c’était juste parce que l’intonation me plaisait et j’ai découvert en fait que ça voulait dire quelque chose ! « Fleur de Guimauve ». Mallow tout seul ne veut pas dire grand-chose mais je voulais garder la trace de mon évolution. 

Tes cuirs sont très souples. Quel cuir travailles-tu, et où le trouves-tu ? 

C’est du cuir de chèvre. Il est très souple, mais très résistant. J’aime travailler des produits un peu  au style loose. J’ai souvent eu cette remarque que mes produits sont souples, alors est-ce que ça va tenir ? Mais oui, je teste moi-même tous mes produits. J'ai quand même eu quelques retours de mes clientes qui justement n'appréciaient pas forcément ce côté "loose". Je sais que je ne peux pas plaire à tout le monde, et ma philosophie c'est de considérer chaque retour comme une possibilité de m'améliorer ! 

L’idée c’est d’être à 100 % Made in France et de travailler localement. Mes cuirs viennent de la région du Tarn, à 1h de Toulouse. 

Crédit photo:  Pascaline Hofmann

Crédit photo: Pascaline Hofmann

Comment ça se passe une création chez toi ? 

Mon atelier est chez moi. J’essaye de faire entre les tendances, de centrer mes inspirations. Je peins mes motifs sur des bouts de cuir, vois ce que ça donne et ensuite je me lance dans la réalisation du prototype. Ensuite, je décline le modèle en plusieurs coloris ou dans la même veine. Je produis tout moi-même dans mon atelier. 

Comme je suis graphiste à la base, je fais aussi les shootings photo de tous mes produits. C’est une des parties de mon métier que j’adore !

Fais-tu du sur-mesure ? 

Non. J’ai arrêté, car c’était trop difficile. Par contre, si jamais il me reste du cuir, je serai d’accord de le faire. 

Crédit photo:  Pascaline Hofmann

Crédit photo: Pascaline Hofmann

Quelle est ton éthique en tant que créatrice ? 

J’apporte beaucoup d’importance aux valeurs que j’essaye de véhiculer. Par exemple, le respect dans la fabrication. Je ne travaille que localement ou avec des entreprises françaises. J’essaye d’inculquer un changement humain. 

J’y travaille aussi en créant une communauté de clientes que j’appelle « les Wonder ». 

Quelque part, je suis un peu féministe. Ce que j’aimerais apporter c’est un plus à ma cliente. Mettre un peu de Rock’n’Roll et amener ce truc qui fait partie de sa personnalité, mais qu’elle n’ose pas montrer en premier. Véhiculer le message que tu peux être une fille rigolote, optimiste, etc., mais ça ne se voit pas au premier abord. Avec mes produits, j’ai envie de les faire ressortir chez chaque cliente au premier abord. 

Crédit photo:  Pascaline Hofmann

Crédit photo: Pascaline Hofmann

Je les appelle les Wonder pour vraiment essayer de dire aux filles que voilà on peut être réservée, etc., mais on peut aussi montrer sa vraie personnalité par le style. 

C’est mon côté féministe douce. 

Féministe, je n’aime pas trop dire ça… mais j’ai envie de l’être quand même !

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je passe beaucoup de temps sur Pinterest. Les séries US sont aussi très présentes dans ma vie. Par exemple, Sex and the City m’a beaucoup inspirée. Je l’ai regardée encore et encore !

Crédit photo:  Pascaline Hofmann

Crédit photo: Pascaline Hofmann

Le projet le plus fou que tu aimerais réaliser, te voir confier ? 

J’ai plein de petits rêves. J’aimerais faire des collab avec des grands magasins. Etre distribuée aux Galeries, Monoprix !

J’aimerais un jour avoir une égérie super connue ! (rit) 

Ce serait qui ? 

J’adore Jennifer Lawrence. Emilia Clarke aussi !

Tu es engagée dans le milieu des jeunes entrepreneurs. Peux-tu nous en dire plus ? 

J’ai créé des podcast avec des créateurs pour m’amuser. J’adore ce qui est lié au développement perso et pro. On a tous les mêmes questions alors l’idée c’était d’échanger, partager des doutes, etc. Ne pas rester seule. J’ai toujours eu envie de m’améliorer, me remettre en question. Je lis beaucoup de livres sur le développement personnel. J’ai cette fibre de toujours plus m’améliorer. 

Entrepreneurs, peintres, artistes, comédiens, j’aime aller échanger avec d’autres personnes. 

Quels sont très projets ? 

J’aimerais dans quelques mois ou années créer des popup Mallow. J’y réfléchis de plus en plus. Je trouve qu’il y a plus d’échanges dans l’éphémère que dans le permanent. 

As-tu un secret à partager avec nous ? 

J’ai un mantra au-dessus de mon atelier, qui me donne la force de toujours continuer. NEVER GIVE UP. Quand je lève la tête ça permet de reprendre des forces sur mon projet. 

Merci beaucoup Charlotte !

Mallow ce sont des sacs mais aussi des porte-monnaies, des étuis à lunettes et même des bijoux ! 

ACHETER EN LIGNE ICI

Je partage avec vous 3 coups de coeur. Même si franchement j'en ai beaucoup plus que trois...

A très bientôt ! 

Giulia 

Le mini sac Nebula

Le mini sac Nebula

La pochette Gamorra

La pochette Gamorra

L'étui à lunettes Scarlett

L'étui à lunettes Scarlett