Une jolie ballade parisienne

Une jolie ballade parisienne

Se promener dans Paris à travers les verbes … C’est la jolie proposition que nous fait Olga.


« Si vous avez compris le verbe
vous avez tout compris.
Il est interdit de faire quoi que
ce soit sans passer par le verbe.
Le verbe c’est la vie elle-même ».

Madame Marguerite – Roberto Athayde 


Amoureuse des lettres, Olga est professeur de français et guide pour des touristes anglophones à Paris. Pour faire plaisir à ses clients, Olga a eu l’idée de créer des plaquettes de chocolat avec des verbes français, en souvenir de leur ballade parisienne et de leur cours de français.

 
Chocolat français paris
 


Tu viens d’Ukraine, pourquoi avoir choisi le français ?

Ma mère est professeur de littérature et de langues. Toute mon enfance j’ai été entourée de livres. Je lisais beaucoup et connaissais tous les films du cinéma français, tous les chanteurs français.

La culture française est très populaire chez nous.

Au début je ne voulais pas du tout apprendre le français mais en ratant mon examen d’anglais on m’a proposé de me rediriger vers le français. J’ai accepté mais avec l’intention secrète de passer à la faculté anglaise par la suite...

Quand j’ai commencé à apprendre les verbes irréguliers de français je me suis demandée « mais c’est quoi ça ? » je pourrais jamais apprendre ça ! Et finalement j’ai eu un coup de foudre et je me suis mise à vivre français 24h/24.

La première fois que je suis venue à Paris, j’avais 13 ans. Je m’étais retrouvée sur les toits de Paris et m’étais promis de revenir un jour … Le destin a fait que maintenant j’y habite.

 
Galerie Vivienne à Paris . Crédit photo: @  _ellatalia

Galerie Vivienne à Paris . Crédit photo: @_ellatalia

 

Où t’es-tu installée ?

Mon premier appartement était rue Lebon dans le 17ème arrondissement, derrière l’avenue des Ternes. Un petit appartement de 9m2… Gros changement pour moi qui habitais dans un appartement où l’on pouvait réunir toute une équipe de foot dans le salon ! J’y ai vécu pendant 3 ans.

Mais tout a commencé dans le Marais. En Ukraine, j’ai grandi dans un quartier qui y ressemble et je sens qu’ici j’ai un peu retrouvé ma maison. C’est un quartier magique où je sens la présence du passé.

 
Rue Lebon, Paris
 


Que représentent les verbes pour toi et quels sont tes préférés ?

En tant que linguiste je vois derrière le verbe sa force sémantique et émotionnelle, un seul mot mais tant de choses derrière! L’amour oui, mais aimer c’est de l’action!

À 24 ans, je ne parlais pas encore le français mais j’adorais Annie Girardot. Je suis allée voir son spectacle “Madame Marguerite”, en traduction simultanée. Madame Marguerite est institutrice. Elle enseigne à ses élèves la géographie, les mathématiques, mais surtout la langue française.
Sur scène elle décline des verbes : Aimer, Vivre, Oublier.

À cet instant, je n’avais pas encore ressenti cette impression forte ni durable, qui allait s’inscrire en moi.

Et c’est dans le Marais que le souvenir d’Annie Girardot (elle a vécu presque toute sa vie Place des Vosges) ressurgit, le spectacle, les verbes...

Place des Vosges, Paris. Crédit photo : Loïc Lagarde

Place des Vosges, Paris. Crédit photo : Loïc Lagarde

Maintenant, je me retrouve moi-même institutrice en quelque sorte. Et ces verbes, je les destine à mes élèves, pour qu’ils apprennent le français. Quelque part au fond de mon âme c’est pour elle pour qu’on ne l’oublie pas.

J’ai grandi dans une famille où l’amour était tout.

Aimer est mon verbe préféré. Danser parce que je danse depuis l’âge de trois ans. Rêver car comme l’a dit mon ami, quand on arrête de rêver, on meurt …

 
Olga dans les rues de paris.

Olga dans les rues de paris.

 


Pour toi, quels verbes représentent Paris ?

Il y a les verbes typiquement parisiens comme flâner. Ou pour la parisienne : trottiner. On dit que la parisienne ne marche pas mais qu’elle trottine !

Les verbes parisiens pour moi sont les verbes de croquer à la vie. Pour moi, c’est très parisien. Les terrasses, ce sont l’ADN des parisiens. L’aspect social est très important dans la culture parisienne. Prendre un verre, rencontrer, se raconter. C’est le domaine du plaisir et des verbes qui vont avec : s’embrasser, boire, savourer, lire.

Aimer, boire, savourer.

 
Café La Maison Rose à Montmatre. Crédit photo :   mailyssaverino

Café La Maison Rose à Montmatre. Crédit photo : mailyssaverino

 

 

Parles-nous un peu de tes chocolats aux verbes français !

Oui ! Tous les jours je rencontre des gens dans le cadre de mes ballades à Paris. J’aime beaucoup recevoir. Chaque personne a un univers différent. Je rencontre des âmes sœurs, des liens se créent. Je pense donc très souvent à mes clients et comment leur faire plaisir ?

Les touristes achètent toujours des cadeaux.

J’ai choisi les chocolats car c’est le plaisir de tous les moments de la vie et le cadeau idéal.

J’avais envie de faire plaisir et de créer moi-même des souvenirs pour mes clients.

Comme je donne aussi des cours de français pour les touristes, je me suis dit que j’allais mettre des verbes sur les chocolats.

 
Les chocolats français imaginés par Olga.

Les chocolats français imaginés par Olga.

 


Quels sont tes coins préférés à Paris ?

Le Marais, j’y sens vraiment la présence des personnages. Ensuite il y a l’île Saint Louis. Je marche énormément pour me ressourcer. À chaque fois les mêmes rues sont différentes. En fonction du temps, elles changent et il y a toujours quelque chose de nouveau à voir ou à redécouvrir.

Moi mon amour c’est vraiment le Marais.

Parfois je suis Place des Vosges et j'imagine que dans l'un des hôtels particuliers, Madame de Sévigné écrit une lettre à sa fille. Un rayon de soleil est figé sur sa fenêtre, il fait doux dans la pièce, quelques feuilles de papiers traînent sur le parquet en chêne. Plongée dans l'écriture, elle s'arrête, la plume à la main et écoute. Ce sont les garçons dehors qui la tirent de ses pensées. Ils courent, jouent au foot, leurs visages sont rouges, leurs fronts sont couverts de gouttelettes de sueur mêlées à leurs mèches rebelles. Les garçons crient fort et dans ce cri, il y a la Vie. L'Instant.

Des petits coins secrets dans le Marais ?

Le village Saint Paul. Il y a une ambiance particulière dans ce village. C’est très calme. Flâner, ça me fait plaisir.

 
Le petit village de Saint Paul. Crédit photo :   un_mouton_blanc_

Le petit village de Saint Paul. Crédit photo : un_mouton_blanc_

 


Merci beaucoup Olga pour ce partage.


Pour commander une plaquette de chocolat, ça se fait par email : olga.deliciousparis@gmail.com

Une plaquette coûte 7€ et avec le code « les Français sont gâtés », Olga vous fait la plaquette à 6€, jusqu’au 31 janvier 2019.


Dans ma cuisine, j’ai les miennes avec Aimer et Rêver … Mon verbe préféré c’est Aider. Et vous, quels sont les vôtres ?


Giulia

 
Paris. Crédit photo : @gl0bo_trotter

Paris. Crédit photo : @gl0bo_trotter

Paris. Crédit photo : @alexandrine_ar

Paris. Crédit photo : @alexandrine_ar

Paris, jardin des Tuileries. Crédit photo : @gl0be_trotter

Paris, jardin des Tuileries. Crédit photo : @gl0be_trotter